La Mairie Le Pays du Montet  EconomieActualités

CHATEL-DE-NEUVRE
CHATILLON
CRESSANGES
DEUX CHAISES
GIPCY
MEILLARD
MEILLERS
LE MONTET
NOYAN
ROCLES
SAINT HILAIRE
SAINT SORNIN
TREBAN
TRONGET





















PRÉSENTATION DE LA COMMUNE DU MONTET

Le village du Montet est bâti sur une colline qui culmine à 493 mètres au pied du clocher. On y a retrouvé les restes de monuments dédiés aux divinités Gauloises et Romaines.
Les Bourbons, qui aimaient beaucoup venir chasser le sanglier dans les bois alentours, y avaient construit un château fort autour du puits qu'on voit encore sur la place.
Plus tard, des moines Bénédictins, venus de Cluse, y ont construit un monastère (à l'emplacement actuel de la Maison de Retraite) et ont entrepris de défricher les forêts avoisinantes et de développer l'agriculture ; principale activité économique de la région, elle est devenue très prospère et les foires du Montet, franchisées par les moines, ont été les plus importantes du département pendant 400 ans.


Enserrée dans ses fortifications, la commune du Montet occupe une petite surface de 177 hectares. Certains quartiers de l'agglomération se trouvent même sur le territoire d'autres communes. La population, qui avait été décimée pendant les guerres de religion (année), a culminé à 1800 habitants au moment de l'exploitation des mines de charbon (charbon de grande qualité, recherché par les verriers) est, au dernier recensement de 514 habitants (534 au recensement précédent). L'activité économique est liée au commerce, activité traditionnelle depuis les foires, liée en grande partie au fait que la cité se trouve à un carrefour important ( Bourges - Clermont, Genève - Bordeaux et plusieurs axes de moindre importance qui existaient déjà au temps des Romains). Tous les commerces sont actuellement représentés, à l'exception d'un restaurant et d'un hôtel qui font cruellement défaut ( il y en a eu 40 à la grande époque des foires) et à l'artisanat, toujours prospère ; l'entreprise la plus importante est l'entreprise JEUDY, premier importateur de France de plant de Pommes de Terre et géant de l'Agro-alimentaire ; vient ensuite la Maison de Retraite (96 lits, très demandés) pourvoyeuse d'emplois et les administrations de l'État qui répondent à tous les besoins de la population.

La commune est adhérente aux syndicats intercommunaux suivants :
-
SIVOM eau et assainissement
- SIDCFAR (fusées paragrêles)
- SRPI/DMR (écoles et CLSH)
- Syndicat intercommunal du Collège
- SIEGA
- Syndicat intercommunal du Camping
- SIVU casernes pompiers
- La commune fait partie de la Communauté de Commune Bocage Sud.

Le budget de fonctionnement est de près de 550 mille euros et, depuis quelques année, la commune investit 400 mille euros par an, ce qui lui a permis de se doter de réseaux modernes, le dernier installé étant le gaz naturel. Par ailleurs, la commune a choisi de développer les nouvelles technologies de l'information et de la communication et est en train de développer, en collaboration avec les communes voisines, un espace multimédia, animé par un club informatique très dynamique et très efficace.
Équidistante des principaux centres d'activité du département, la commune du Montet tend à devenir une commune résidentielle, les jeunes couples travaillant souvent en deux endroits différents. On nous demande toute l'année des logements locatifs individuels ; les logements collectifs sont délaissés de plus en plus.

 

 




Les voies romaines
chez nous



Le Montet
en 1900







 
 
   
Retour haut de page